Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Description des données
 

Description des données événementielles Datex 1

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2010 (modifié le 4 avril 2011)

Format Datex 1 généré

Les informations sont produites selon le format Datex1 conformément aux spécifications de la norme ENV13106 RDI. Aucune information supplémentaire n’est fournie.

La codification PALC (utilisée au niveau du RDS-TMC) n’est pas fournie par Tipi : il appartient éventuellement aux abonnés de reconstituer cette information.

Le modèle de données interne à Tipi a été défini à partir de celui de Datex 2 dont la logique est différente de celle de Datex 1. Ainsi, par exemple, toute la richesse des descriptions proposées par Datex au niveau des PHR n’est pas reprise : Tipi a recours à des termes PHR génériques et utilise des attributs complémentaires pour moduler l’information.

Une illustration de ce principe est donnée par une route coupée (PHR=RCD) qui ne concernera finalement qu’une bretelle de sortie si LNP=O et qui ne s’appliquera qu’aux PL si VCL=KX2.

L’extrait du dossier d’analyse fonctionnelle permet de savoir comment Tipi transcrit les données de son modèle interne selon les attributs Datex : Tipi-F-SP1-DAF-Transcodeur_Datex1-V117_extrait-100624 (format pdf - 287.3 ko - 11/05/2010)

Processus de traitement

Le système d’information Tipi diffuse des informations contrôlées et harmonisées provenant de multiples sources. Ces données sont soit saisies par un opérateur, soit reçues au format Datex ou Datex 2.

Dans ce dernier cas, les messages en provenance d’un fournisseur sont vérifiés, puis ensuite projetés selon le modèle de données interne de Tipi.

Dès qu’un évènement valide - ou un regroupement valide d’évènements - est enregistré, il est immédiatement diffusé sous forme d’un nouveau message généré.

Du fait des contrôles menés par Tipi, il est possible que toutes les informations en provenance d’un fournisseur ne soient pas toutes redistribuées. De même, quand un message est considéré comme suspect, il est présenté pour validation à un opérateur ; et c’est seulement ensuite que les messages seront envoyés aux abonnés.

Voir aussi : Accès aux données Datex 1 - Conditions d’utilisation